• Denis Blondel

Une histoire de la peinture française contemporaine

Le hors série de Télérama, que le Père Noël a eu la grande idée de m'offrir...passionnant ! avec 4 grands artistes dont 2 de mes artistes références, à savoir Eugène Leroy et bien sûr l'immense Paul Rebeyrolle dont je ne me lasse pas de regarder les oeuvres. Bien sûr, la sélection est subjective et d'autres auraient mérité de figurer dans ce magazine, Jean Rustin , par exemple, ou encore Garouste....Olivier Cena le reconnait d'ailleurs. Outre les 2 peintres cités, on trouve également JP Pincemin dont j'aime certains travaux abstraits et également Traquandi dont le travail ne m'émeut pas....

Le point commun des 4 artistes est de parler merveilleusement bien de ce qu'ils font, d'intellectualiser leur art et ça, ça reste un mystère pour moi....

Je me considère à mon petit niveau comme un peintre instinctif qui fait les choses comme ça, qui peint ce qui lui vient...Pourquoi je démarre une nouvelle toile ? Tout simplement pour la réussir à mes yeux, pour qu'elle me hante quand je sors de l'atelier, pour que j'y pense dans d'autres circonstances que la peinture ...

Rebeyrolle a un engagement sociétal presque politique, que je peux retrouver dans ma démarche...

Toujours est-il que lorsque l'on regarde toutes ces oeuvres, on peut mesurer à quel point le chemin est long pour parvenir à une oeuvre aboutie...Mais en ce qui me concerne, l'intérêt est que ces gens là me donnent envie de peindre, de me hisser aux forceps à leurs chevilles, ce qui serait déjà pas mal ...






Posts récents

Voir tout